24 févr. 2020

De Crandon Park à Biscayne National Park



Crandon Park


A quelques minutes de route de Miami Beach, Crandon Park est une destination pleine de charme et éloignée de la ferveur citadine

Découvert par hasard grâce à cet allié puissant qu'est Google Maps, nous nous y sommes rendus sans avoir de réelles espérances quant à ce que nous allions trouver sur place hormis les petites "cabanes de plage" dont j'étais tombée amoureuse au premier regard.

Autrefois l'une des plus grandes plantation de noix de coco du pays, Crandon Park à vu le jour lorsque son précédent propriétaire décida de faire don d'une partie de son terrain au conté de Miami Dade. Plusieurs dizaines d'années plus tard, cet endroit dispose certainement de plages bien plus calmes et arborées que celle de Miami Beach.

Si on oublie les noix de coco de la taille d'un ballon de rugby qui peuvent tomber des arbres à tout moment et obliger vos proches à organiser des obsèques outre Atlantique, cet endroit regroupe absolument tout ce dont on peut espérer d'une ambiance de plage exotique.








En plus de sa beauté évidente, ce petit bout de terre est également un refuge pour les nombreux animaux de la région.

Sans même y faire attention, nous avons croisé une variété incroyable d'iguanes de toutes les couleurs et de toutes les formes, ainsi qu'une petite colonie d'Urubu à tête rouge - des vautours - qui monopolisaient les tables de pic-nic.


Alors que nous n'avions rien espéré de particulier en nous y rendant, nous avons fini par passer un très agréable moment sous les cocotiers, profitant de l'observation des animaux et du soleil radieux qui nous accompagnait depuis le début de la journée.

Après coup et en préparant cet article, je suis tombée sur plusieurs avis de personnes ayant également passé un après-midi à Crandon Park, mais qui semblaient se plaindre de plusieurs mètres d'algues pourrissant le long de la plage et dégageant une odeur de souffre. Étions-nous dans un bon jour, ou mon odorat est-il à ce point défaillant? je n'en sais rien. Mais nous n'avons même pas entraperçu l'ombre d'une algue lors de notre promenade au bord de l'eau.





Biscayne National Park



A une grosse demi heure de voiture de Crandon Park se trouve un tout petit parc national assez méconnu du grand public et accessible depuis Homestead: Biscayne National Park.

Contrairement à la majorité des autres parcs nationaux, celui-ci à la particularité d'être principalement sous-marin (95% du parc est composé d'eau) et est donc très prisé pour la plongée et l'observation des espèces aquatiques.

Nous y rendant sur un coup de tête quelques heures avant de reprendre l'avion, nous n'avions pas le temps - ni les capacités, soyons sérieux- de faire de la plongée pour profiter des richesses de la baie de Biscayne. Nous avons donc passé notre temps à arpenter les quelques malheureux sentiers terrestres restés accessibles et non immergés. 









Au bout de quelques minutes de marche, nous nous sommes retrouvé -complètement par hasard- sur un petit ponton surplombant la baie et effectuant la navette entre le Visitor Center et la salle de réunion des rangers (je ne suis pas certaine que nous avions le droit d'être dans cette partie du bâtiment, mais soit.)

Toujours est-il qu'en scrutant les eaux du port, espérant avoir la chance d'observer l'une des espèces les plus emblématiques des lieux, nous avons fait la connaissance du lamantin des caraïbes qui se prélassait sans stress dans les eaux limpides juste sous nos pieds.

Cette "vache des mers" peut sembler assez peu impressionnante comparée aux crocodiles marins et autres alligators qui vivent également à cet endroit, mais sa taille et sa forme peu commune en ont fait l'un des meilleurs souvenirs de notre fin de voyage!







Aucun commentaire:

Publier un commentaire