31 juil. 2020

Sur la route des Keys



Une longue route surplombant une eau bleu turquoise, des palmiers à perte de vue et de petites maison en bois peint: Bienvenue dans les keys


Vouées à disparaître d'ici quelques dizaines d'années avec la hausse du niveau des océans (toujours commencer par les infos réjouissantes), les Keys sont un ensemble de petites îles qui serpentent l’Atlantique depuis Miami jusqu'au point le plus au sud des États Unis.  

La plus méridionale de toutes , nommée Key West, est connue dans le monde entier pour avoir été le lieu de résidence et de villégiature de nombreux artistes et intellectuels, dont le plus célèbre est certainement l'écrivain Ernest Hemingway (Si on doit bien lui laisser quelque chose à ce brave homme, c'est qu'on a rarement vu des titres de livres plus sympathiques que "pour qui sonne le glas" ou encore "mort dans l'après midi)


Avec ses petites maisons "conch" aux porches si typiques, ses jardins à la végétation tropicale luxuriante et ses taxis roses reconnaissables entre mille, ce petit bout de terre sur l'océan est une véritable ode à l’Amérique "romantique" que nous n'avions eu de cesse de voir dans les films et que nous avions vraiment hâte de découvrir!









Malheureusement, le prix absolument exorbitant de la vie dans cette partie de l'état est également un incontournable dont nous avons fait les frais bien avant de pouvoir profiter des lieux. C'est d'ailleurs l'une des premières choses qui me vient en tête quand je repense à ce voyage:


Il vous faudra hypothéquer la maison familiale pour espérer pouvoir payer le parking pour la journée, et trouver un chirurgien en solde capable de vous extraire les organes digestifs et vous assurer que votre corps ne réclamera pas à manger pendant les prochains jours tant les restaurants sont hors de prix.


Le point positif, c'est que le choc des premières dépenses fût tellement puissant et inattendu qu'il nous força à dénicher de petites adresses locales et abordables dans les quartiers les plus excentrés. Je pense, par exemple, aux nombreux restaurants caribéens qui proposent une nourriture savoureuse et méconnue pour trois fois rien, et dans lesquels on retrouve une ambiance complètement différente du reste de la ville.








D'ailleurs, même si l'île peut paraître assez petite aux premiers abords, elle a le mérite de regrouper un nombre incalculable de choses à faire quelques soient les centres d'intérêts de chacun.

C'est triste à dire, mais Corantin et moi sommes presque allergiques aux gens, ce qui nous vaut généralement de découvrir les endroits que nous visitons à pieds, en évitant scrupuleusement les grands magasins et les artères touristiques (#asociauxpower). 

Pour profiter à notre manière de l'île et en découvrir les petits trésors, nous avons donc pris le temps de parcourir les  25km qui séparent Fort Zachary Taylor Historic State Park , le quartier de la Little White house, La fameuse maison d'Ernest Hemigway, ainsi que la baie de Key West et sa Marina.








Comme dans la majorité des villes américaines, chaque quartier semble avoir sa personnalité propre. Par contre, il y a un point commun qu'ont toutes les rues de Keywest et qui semble loin d'être mis en avant dans les guides touristiques: La présence inexplicable et incontournable de poules et de coqs

J'entends par là qu'il y a une réplique réelle de la basse court de mon voisin fermier sur chaque mètre carré de terrain! Que vous soyez à la terrasse d'un café, dans un restaurant, au volant de votre voiture ou encore entrain de faire bronzette sur la plage, vous croiserez invariablement leur chemin.

Cela peut paraître très anecdotique, mais je dois vous avouer qu'être réveillé par le chant du coq au beau milieu des îles, chaque matin aux aurores, m'a sembler être la situation la plus étrange vécue pendant ce voyage 😂







Aucun commentaire:

Publier un commentaire